Info! Please note that this translation has been provided at best effort, for your convenience. The English page remains the official version.

Qui fait les politiques AFRINIC? Tu fais!

Print Friendly, PDF & Email

Les politiques qu'AFRINIC utilise pour distribuer les ressources de numéros Internet sont proposées, discutées et acceptées (ou rejetées) par la communauté AFRINIC.

Tout le monde peut participer au processus d'élaboration des politiques d'AFRINIC (PDP) et vous n'avez pas besoin d'être membre d'AFRINIC pour rejoindre le groupe de travail sur l'élaboration des politiques (PDWG) et participer. 

Avoir votre mot à dire

Les discussions sur les propositions de politiques ont lieu sur la liste de diffusion Développement des politiques de ressources (rpd) et lors des réunions publiques ouvertes.

Le PDWG tiendra la prochaine réunion ouverte de politique publique pendant AFRINIC-25 sur: 

Mardi 29 novembre 2016
11h00 - 19h00 (MUT)
Sofitel Imperial Resort and Spa, Maurice.

Si vous ne pouvez pas y assister en personne, participation à distance est facilitée. 

Être préparé

Familiarisez-vous avec chacune des propositions de politique qui seront discutées afin de pouvoir participer à la conversation.

Les ressources des numéros Internet étant limitées, leur allocation est basée sur les besoins opérationnels des utilisateurs finaux et des fournisseurs de services Internet, tout en évitant le stockage. Cette proposition de politique stipule qu'afin d'assurer une utilisation efficace et appropriée des ressources, AFRINIC procède à des examens réguliers de l'utilisation des ressources des ressources détenues par ses membres. Cela permettrait de récupérer tout type de ressource dont l'utilisation n'est pas conforme au RSA. Ces ressources pourraient ensuite être réaffectées pour une meilleure utilisation. Lire la proposition complète.

Comme les autres registres Internet régionaux (RIRs), AFRINIC va bientôt épuiser ses propres IPv4 bassin. Afin de répondre aux besoins de la fin IPv4 demandeurs de ressources, une politique de transfert IPv4 des ressources dans la région sont nécessaires. Le but de cette proposition de politique est de définir les conditions dans lesquelles les transferts peuvent avoir lieu. Cette proposition de politique vise à résoudre le problème d'une organisation africaine IPv4 nombre de ressources après l'épuisement de l'AFRINIC IPv4 ou quand AFRINIC ne peut plus répondre aux besoins d'une telle organisation. Lire la proposition complète.

La communauté AFRINIC s'est dite préoccupée par le fait que la promulgation d'une politique de transfert entraînerait un flux de ressources de numéros Internet hors du continent. Cette politique résout ce problème en prenant en compte uniquement les transferts entrants sans autoriser ou affecter les transferts sortant du continent vers d'autres RIR régions de service. Cette proposition de politique couvre le transfert entrant de toutes les ressources IP, y compris ASNs (16 bits et 32 ​​bits), IPv4 et IPv6 espace. Lire la proposition complète.

La politique d'atterrissage en douceur ratifiée par le conseil le 11/11/2011 décrit comment AFRINIC devrait gérer les allocations / affectations depuis le dernier / 8. Il définit 2 phases pour IPv4 épuisement:

  • Pendant la phase 1, il fixe le maximum à / 13 au lieu de / 10.
  • Pendant la phase 2, il définit le maximum à / 22 et le minimum à / 24.

Cette proposition de politique résout le problème décrit ci-dessus en:

  • Modification de la valeur du maximum d'allocations / taille d'affectation pendant la phase d'épuisement 1.
  • Imposant IPv6 ressources comme conditions préalables IPv4 demandes de ressources en cours d'épuisement,
  • Réservation d'espaces d'adressage pour les infrastructures Internet critiques et les nouveaux LIR ou utilisateurs finaux.
  • Suppression de la taille minimale d'allocation car cela peut évoluer au fil du temps pendant la période d'épuisement. Lire la proposition complète.

Bien qu'il soit reconnu qu'il est nécessaire de veiller à ce que les nouveaux entrants dans le monde des ressources IP puissent nécessiter une petite quantité de IPv4 l'espace, au-delà, retardant encore l'épuisement de la IPv4 l'espace d'adressage pourrait bien freiner la région tandis que le reste du monde évolue, laissant l'Afrique dans une position très défavorable pour aller de l'avant. Cette proposition de politique maintient toujours qu'un bloc de IPv4 l'espace est réservé aux nouveaux arrivants, mais au-delà, il permet l'épuisement naturel des IPv4 grâce à une demande standard, et encourage donc l'adoption de IPv6 d'une manière plus agressive. Lire la proposition complète.

Dernière modification le -
Date et heure à Maurice -