Info! Please note that this translation has been provided at best effort, for your convenience. The English page remains the official version.

Évaluation du personnel - Examen des ressources de numéros Internet par AFRINIC-v7

Print Friendly, PDF & Email

 

Proposition

AFPUB-2016-GEN-001-DRAFT07

Titre

Revue des ressources des numéros Internet par AFRINIC 

URL de la proposition

https://www.afrinic.net/policy/2016-gen-001-d7#proposal

évaluée

21 mai 2019

 

1.0 Compréhension de la proposition par le personnel

 

  1. AFRINIC procédera à des examens de l'utilisation des ressources (audits) IPv4, IPv6 et ASN des ressources au hasard, périodiquement et / ou déclenchées par un dénonciateur pour assurer la conformité avec les dispositions de la politique et toutes les conditions de la RSA AFRINIC. 
  2. Les ressources non conformes doivent être récupérées (et peuvent être Les directives de réaffectation n'ont pas été clairement stipulées dans le texte de la politique, donc AFRINIC doit appliquer les directives actuelles pour la réclamation et la réaffectation). Cependant, AFRINIC prendra contact avec le membre en infraction pour initier des efforts visant à rétablir la conformité, qui devraient durer au moins 6 mois. Si le membre est coopératif et travaille de bonne foi pour restaurer substantiellement la conformité ou a un besoin valable de temps supplémentaire pour renuméroter hors des blocs affectés, AFRINIC négociera un terme plus long. Le niveau d'acceptation de conformité et la durée à plus long terme sont à la discrétion du personnel d'AFRINIC. Le délai de 6 mois pour rétablir la conformité ne sera pas accordé en cas d'acquisition frauduleuse de ressources ou d'utilisation et d'abus illicites.
  3. Un examen des mêmes ressources pour le même membre ne peut être effectué qu'une fois tous les deux ans (24 mois), quelle que soit la nature de la plainte. 
  4. Les plaintes déposées contre un membre par un dénonciateur doivent être étayées par des preuves. AFRINIC peut exiger que ces preuves soient présentées sous la forme d'un affidavit sous serment ou déclarées véridiques devant un commissaire à l'assermentation (de toute juridiction - pas nécessairement Maurice ou le pays d'origine de la plainte). 
  5. Les membres qui ne sont pas satisfaits du résultat de l'examen ont le droit de faire appel dans les quatre semaines suivant l'achèvement de l'examen. Les appels doivent suivre un processus d'arbitrage tel que prévu dans le «Code de procédure civile (Code de procédure civile)» de la République de Maurice. AFRINIC peut, à la demande d'une partie lésée, suggérer un pool d'arbitres qui seront des bénévoles compétents de la communauté. 
  6. Un rapport de toutes les activités d'examen / d'audit menées chaque année sera publié sur le site Web, dont le contenu doit être conforme aux lois et réglementations applicables nécessaires et appropriées (détails à la discrétion d'AFRINIC)
  7. Interprétation / compréhension spécifiques du personnel des clauses clés proposées:
  1. (13.3.1) Aléatoire : Par sélection aléatoire, nous comprenons que cela signifie qu'un poids égal sera donné à chaque membre indépendamment de sa catégorie et de sa taille. Le personnel d'AFRINIC utilisera sa discrétion pour établir un calendrier d'examen pour les membres.
  2. (13.3.2): Le membre est sélectionné en raison d'un rapport interne ou en raison d'un manque de contact entre AFRINIC et le membre. Nous comprenons que cette section couvre les cas où par exemple: - 
    • Les rapports internes révèlent certains whois/ incohérences des règles métier ou non-respect de la politique et / ou du RSA.
    • AFRINIC a reçu des rebonds lors de l'envoi aux membres de leurs factures annuelles ou d'autres correspondances importantes.
  3. (13.3.3 A): Examen demandé par les membres: Nous comprenons que cette section couvrira un membre ressource qui prend contact avec AFRINIC et demande qu'ils soient examinés conformément aux directives de cette politique. La motivation du Membre Ressource peut être d'assurer son degré de conformité avec toutes les politiques d'AFRINIC auxquelles les ressources qu'il détient les soumettent.

 

 2.0 Commentaires du personnel

  1. Le RSA, tel qu'il est rédigé, prévoit déjà des examens / enquêtes / audits. L'article 4, point c) iii), du RSA dispose: "Par la présente, le demandeur reconnaît irrévocablement ... en outre, qu'AFRINIC peut, à sa seule discrétion et pour une bonne cause et un intérêt commun de la stabilité d'Internet, enquêter ou faire enquêter, l'utilisation par le demandeur des services par l'autorité appropriée et compétente ( s) ", renforcée par les articles 4 a) et b).
  2. Aux termes du 13.3.3 b) proposé, le texte "Une plainte de la communauté a été déposée contre eux qui justifie une enquête":
    1. Conformément à la politique, AFRINIC évaluera les faits et déterminera si une plainte justifie une enquête.  
    2. Est-il obligatoire que le personnel procède à un examen du membre ressource lorsqu'une plainte de la communauté a été reçue? Notre compréhension est que: -
      • AFRINIC reçoit une plainte de la communauté contre un membre ressource. 
      • Le personnel d'AFRINIC évalue la plainte sur la base des preuves fournies.
      • Le personnel d'AFRINIC peut conclure que la plainte ne justifie pas l'ouverture d'un réexamen.
  3. Dans 13.5, les auteurs devraient préciser si le processus d'arbitrage peut être initié par le membre à tout moment pendant ou (seulement) après la fin de l'examen. Il doit également y avoir un délai pour la fin du processus d'arbitrage (pour que l'équipe d'arbitrage produise ses conclusions / rapport). Les mots «dans les quatre semaines» pourraient être reformulés pour indiquer à quel moment la période de quatre semaines commence.
  4. Toutes les demandes de révision doivent être traitées en premier, premier sorti (à la discrétion du personnel). Une demande d'examen pourrait prendre très peu de temps ou très longtemps selon la facilité avec laquelle toutes les informations demandées ont été fournies, la classe d'examen et la quantité de ressources examinées. Bien qu'incertain, il pourrait y avoir une surcharge considérable de personnel en fonction de l'afflux de demandes d'examen.
  5.  Sur la clause: «L'examen doit être mené en toute transparence et neutralité» - Les auteurs et la communauté doivent comprendre qu'AFRINIC ne peut pas divulguer au public les détails d'un audit / examen en cours lors de l'examen - (si c'est ce que les auteurs voulaient dire par "transparence").
  6. Sur la clause: «AFRINIC publiera les ressources à récupérer pour une période de trois (3) mois; au cours de laquelle l'organisation peut à tout moment rechercher la conformité »- AFRINIC ajoutera des attributs« remarques »à la personne concernée whois objets de base de données. Les informations contenues dans les attributs indiqueront que ces objets sont sous audit. Nous pensons que cela suffit pour répondre à l'exigence de "publication" de cette clause
  7. Proposition 13.4 A déclare que "AFRINIC tentera de contacter l'organisation et de corriger tout écart par rapport au RSA. Sauf en cas d'acquisition frauduleuse de ressources ou d'utilisation illégale et d'abus, l'organisation doit disposer d'un minimum de six mois pour effectuer le retour des ressources. . Si l'organisation coopère et travaille de bonne foi pour rétablir substantiellement la conformité ou si elle a besoin de plus de temps pour renuméroter les blocs concernés, AFRINIC négociera un plus long terme. Le niveau d'acceptation de conformité et la durée à plus long terme sont à la discrétion du personnel d'AFRINIC. " Nous suggérons de reformuler pour: AFRINIC tentera de contacter l'organisation et de corriger toute divergence vis-à-vis du RSA. Sauf en cas d'acquisition frauduleuse de ressources ou d'utilisation et d'abus illicites, l'organisation dispose d'un délai minimum de six mois pour effectuer le retour des ressources. Requête: Combien de temps doivent être accordés à ceux qui répondent aux «cas d'acquisition frauduleuse de ressources ou d'utilisation et d'abus illicites»? 
  8. Proposition 13.4 stipule que «l'AFRNIC doit lancer le processus de récupération des ressources.» Nous demandons des clarifications aux auteurs comme suit: -
    1. Cela signifie-t-il qu'AFRINIC doit obligatoirement récupérer toutes les ressources détenues par le membre ressource? 
    2. Il peut arriver qu'un membre de l'AFRINIC Resource n'ait pas complètement enregistré l'utilisation de ses ressources sur l'AFRINIC whois base de données. Doivent-ils être informés que s'ils ne résolvent pas ce problème, AFRINIC récupérera toutes les ressources dont il dispose? 
    3. Si un membre a demandé et qualifié pour un / 16 IPv4 préfixe en 2012, et au moment de l'examen, nous notons qu'ils n'utilisent qu'une valeur de / 20 des ressources de cette allocation, que doit faire AFRINIC? Récupérer le / 16 ou peut-être négocier un retour des ressources (une demande de changement selon RSA peut facilement couvrir de tels cas)
  9. Le RSA, article 4 (a), permet à un membre de notifier à l'AFRINIC toute modification de son utilisation. Le RSA, article 6 (d) (vii), oblige un membre à corriger toute violation. Dans draft-06 de la proposition d'examen, la section 13.4 semblait claire que l'organisation aurait la possibilité de corriger toute violation, et que cela pourrait inclure la notification à l'AFRINIC de tout changement, conformément aux RSA 4 (a) et 6 (d) (vii) . Cependant, dans le courant draft-07 de la proposition de révision, le texte de la section 13.4 a changé de manière significative, et il n'est plus clair si l'organisation aura la capacité d'informer l'AFRINIC de tout changement ou de corriger toute violation. Le personnel recommande que le texte soit clarifié pour s'assurer que les membres conservent le droit de corriger toute violation ou d'informer l'AFRINIC de tout changement dans leur utilisation, à condition que cette utilisation soit conforme aux politiques adoptées.

 

3.0 Commentaires du conseiller juridique 

Le conseiller juridique a émis des réserves quant à la publication des ressources qui peuvent être récupérées sur une période de trois mois. Étant donné que dans le RSA, AFRINIC s'est engagé à se conformer aux lois sur la protection des données et la confidentialité, il est nécessaire d'être prudent en ce qui concerne les informations publiées, car cela pourrait être considéré comme un exercice de dénomination et de honte.

 

 4.0 Mise en œuvre

 

4.1 Chronologie et impact

La proposition sera mise en œuvre dans le calendrier stipulé dans le PDP.

 

4.2  Exigences d'implémentation

Mises à jour des processus internes, le cas échéant

 

Dernière modification le -
Date et heure à Maurice -