Info! Please note that this translation has been provided at best effort, for your convenience. The English page remains the official version.

AFRINIC - Procès-verbal de la réunion des 10 politiques publiques | 20 & 21 mai 2009 | Le Caire, Egypte

 

Vue d'ensemble du PDP d'AfriNIC et pourquoi participer et procédures de discussion par M. Vincent Ngundi, président du PDP-MG d'AfriNIC

M. Ngundi a donné un aperçu de la gestion des ressources IP. Il a déclaré que l'IANA est l'organisme responsable de la gestion du protocole Internet au niveau mondial ; ces ressources sont ensuite allouées au 5 RIRs qui sont responsables des ressources Internet dans leur région de service respective. Le RIR allouer à leur tour ces ressources aux registres Internet locaux. Il a déclaré que la raison de la décentralisation est d'être proche de l'utilisateur final pour une gestion efficace et de s'assurer que les besoins des utilisateurs finaux sont satisfaits - pour garantir que les ressources Internet sont gérées au plus près des besoins des utilisateurs finaux.

 

Il a ensuite fait un aperçu du processus d'élaboration des politiques dans la région AfriNIC. M. Ngundi a mentionné que la structure organisationnelle d'AfriNIC est conçue pour encourager un modèle de gestion d'auto-gouvernance ascendant où les politiques et autres fonctions organisationnelles sont déterminées par la communauté en général. Il a expliqué que les politiques d'AfriNIC sont élaborées à travers un processus d'élaboration de politiques (PDP) ouvert. Il n'y a aucune obligation de participer au processus et n'importe qui peut proposer et discuter des questions de politique liées à la gestion des ressources Internet dans la région de service AfriNIC. Il a déclaré que le PDP AfriNIC est modéré et coordonné par le PDP-MG et le PDP-MG AfriNIC comprend 3 membres élus de la région AfriNIC et 1 membre du personnel AfriNIC qui fournit un soutien au MG. Les membres d'AfriNIC PDPMG sont les suivants : M. Vincent Ngundi (Président) ; M. Hytham El Nakhal ; Dr Paulos Nyirenda et M. Alain Aina (personnel AfriNIC).

 

Il a insisté sur le fait que l'élaboration de politiques Internet devrait être un processus global car cela contribuera à garantir que les besoins de tous les utilisateurs d'Internet sont pris en compte dans les différentes politiques ; il appartient donc aux internautes (membres) de présenter leurs avis/besoins lors du PDP. Il a donc vivement encouragé la communauté à s'engager activement dans le PDP. M. Ngundi a clairement déclaré que des politiques Internet saines améliorent l'utilisation efficace et efficiente des ressources de numéros Internet.

 

Il a également mentionné qu'il existe différentes façons pour la communauté de participer, comme : proposer des politiques soit en draftproposant des politiques ou en aidant à draftprésenter des propositions de politiques ; participer aux discussions sur la liste de diffusion et aux discussions sur les politiques publiques ; en tant que communauté, s'encourager mutuellement à s'engager dans le PDP ; ceux qui ont de l'expérience peuvent encadrer les autres – agir en tant qu'ambassadeurs; apprendre ce qui se passe dans d'autres régions.

 

Il a terminé la présentation avec la note suivante : "La participation des membres est essentielle à l'élaboration de politiques judicieuses et il est impératif que les membres soient engagés pendant et après le processus - pour s'assurer que ces politiques répondent aux besoins de ces communautés".

 

Discussions ouvertes/micro ouvert

 

Question: Dans certains pays, certains LIR obtiennent des ressources IP de RIR puis le vendre à des opérateurs locaux à un prix très élevé et parfois ils n'assurent pas la sécurité - serait-il préférable d'avoir un registre Internet national (NIR) plutôt qu'un registre Internet local ?

Réponse M. Ngundi a répondu que les ressources de propriété intellectuelle ne sont pas à vendre – elles ne sont pas des biens – il a demandé à Adiel de répondre en tant que représentant d'une autorité.

 

M. Akplogan a déclaré que les ressources IP sont allouées à un usage spécifique - les ventes ne sont certainement pas autorisées - chez AfriNIC, nous n'avons actuellement pas de politique pour le NIR - la communauté devrait d'abord proposer une telle politique. Il a ajouté que nous devrions également considérer ce que le NIR résoudra réellement dans la proposition.

 

Le Dr Padayatchy a ajouté qu'en ce qui concerne la sécurité, cela se trouve uniquement dans l'accord entre le fournisseur de services et l'utilisateur - le FAI peut faire partie des services offerts - il pourrait facturer ces services.

 

Un commentaire intéressant des participants était que NIR s'est avéré être plus titulaire et encourager un monopole plutôt que d'encourager la concurrence. APNIC est le seul avec NIR - et NIR ne gère pas les ressources IP pour leurs pays - c'est une idée fausse générale sur NIR. Il est donc important d'avoir un intermédiaire limité entre RIR et les utilisateurs finaux afin de mieux comprendre les exigences des utilisateurs finaux (opérateurs). Les utilisateurs finaux doivent revoir leur accord avec leurs opérateurs.

 

M. Mouhamet a ajouté que les gens doivent être informés des différents niveaux de responsabilités pour éviter les malentendus.

 

Un autre commentaire intéressant était que les opérateurs participent normalement en tant qu'observateurs ; ils devraient être plus actifs dans la liste de discussion et dans la proposition et la discussion des politiques. Le mieux est que les régulateurs viennent en tant que membres ; le gouvernement devrait venir en tant que membres pour des services efficaces.

 

Propositions de politiques pour la réunion AfriNIC-10 par M. Vincent Ngundi AfriNIC PDP-MG Président


M. Ngundi a donné un aperçu de la politique en cours de discussion dans la région AfriNIC ; il y avait une politique globale proposée sur l'allocation des ressources restantes IPv4 adresses. Il a déclaré que cette politique s'accompagnait de l'épuisement imminent des IPv4; il doit être approuvé par tous RIRs avant d'envoyer à l'IANA où la proposition indiquait de réserver un /8 à chaque RIR du pool IANA gratuit. Il a également déclaré que la proposition se concentrait sur les mesures qui devraient être prises globalement dans le domaine de la gestion des adresses afin de se préparer à cette situation dans tous les RIR régions et d'assurer la répartition égale des IANA restants IPv4 espace d'adressage à travers RIR les régions.

 

M. Ngundi a fait un aperçu des 2 autres politiques qui seront discutées lors de la réunion de demain ; les politiques étaient les suivantes :

  • IPv4 Politique d'atterrissage en douceur par M. Douglas Onyango proposée le 05.01.2009. Afin d'assurer une transition en douceur vers IPv6 du IPv4, il faut que la durée de vie de IPv4 être soutenu autant que possible.
  • IPv6 Allocations aux réseaux à but non lucratif par M. Graham Beneke proposé le 13.01.2009. Les propositions de politique visent à définir des critères permettant aux organisations à but non lucratif et communautaires d'être reconnues comme membres d'AfriNIC et de leur permettre de demander des ressources.
  • Il a expliqué comment ils procéderont demain; chaque auteur de politique serait invité à faire un aperçu de la proposition de politique et les participants donneraient leurs commentaires et décideraient de conserver ou de revenir à la liste de diffusion. Il a déclaré que ceux qui sont intéressés à participer au forum public ; ils peuvent simplement s'inscrire à la liste de diffusion https://lists.afrinic.net/mailman/listinfo.cgi/rpd et il les a encouragés à participer davantage.

 

3 politiques ont été discutées lors de la réunion, dont 1 politique globale ; ils sont les suivants :

  • IPv4 Politique d'atterrissage en douceur :
    Motivation: Afin d'assurer une transition en douceur vers IPv6 du IPv4, il faut que la durée de vie de IPv4 être soutenu autant que possible. Cette politique a été proposée par Douglas Onyango.
  • IPv6 Allocations aux réseaux à but non lucratif :
    Motivation: Définir les critères pour que les organisations à but non lucratif et communautaires soient reconnues comme membres d'AfriNIC et pour leur permettre de demander les ressources proposées par Graham Beneke.
  • Proposition de politique globale pour l'allocation de IPv4 Blocs à RIRs
    Motivation: Cette politique prévoit un mécanisme pour la RIRs mettre le récupéré IPv4 l'espace d'adressage vers le pool central de l'IANA et fournit à l'IANA la politique par laquelle il peut ensuite les réattribuer au RIRs en fonction des besoins.

 

La proposition de politique mondiale pour l'allocation de IPv4 Blocs à RIRs a été approuvé.

 

Le IPv4 Politique d'atterrissage en douceur et IPv6 Les allocations aux réseaux à but non lucratif n'ont pas fait l'objet d'un consensus lors de la réunion, par conséquent, les deux propositions de politique ont été renvoyées à la liste de diffusion RPD pour une discussion plus approfondie.

 

Le texte fourni est un extrait du Rapport de la réunion AFRINIC 10.

Print Friendly, PDF & Email
Dernière modification le -