Info! Please note that this translation has been provided at best effort, for your convenience. The English page remains the official version.

AFRINIC-17 | Procès-verbal de la réunion du PDWG

Print Friendly, PDF & Email

 

Agenda

28 nov. 2012 (14:45 - 16:00)

1) Bienvenue et introduction au PDP

2) Résumé des propositions en discussion dans d'autres régions

3) Proposition: AFPUB-2012-v4-002-draft-01: ​​Redéfinir le fournisseur de services DNS de base

4) Proposition: AFPUB-2012-v4-001-draft-01: ​​Assignations Anycast dans la région de service AFRINIC 

28 nov. 2012 (09:00 - 13:00)

5) Proposition: AFPUB-2012-DNS-001-draft-01: ​​pas d'inversion sauf si assigné

6) Proposition: AFPUB-2012-GEN-001-draft-01: Whois Nettoyage de la base de données

7) Proposition: AFPUB-2012-GEN-002-draft-02: Confidentialité du registre Internet régional

8) Élaboration de politiques Microphone ouvert


 

Day1

1. Bienvenue et introduction au PDP

Alan Barrett, coprésident du PDWG, a souhaité la bienvenue aux participants à la réunion de politique publique d'AFRINIC17 et a présenté le PDP de la région AFRINIC. Il a également examiné l'ordre du jour détaillé des prochaines discussions politiques de deux jours.

Il a mentionné que n'importe qui peut soumettre une proposition, l'afficher sur la liste de la SPR pour des discussions qui ne durent pas moins de 4 semaines avant qu'elle ne soit présentée lors d'une réunion en face à face où, s'il y a consensus, les coprésidents du PDWG transmettent la proposition à un dernier appel de 2 semaines. En cas d'absence de consensus, la proposition retourne à la liste de diffusion où les auteurs peuvent peut-être donner des versions révisées des propositions en fonction des commentaires reçus. La proposition, après un dernier appel réussi, est envoyée au conseil d'administration pour ratification et à AFRINIC pour mise en œuvre.

Certaines questions ont été soulevées de la salle, la première concernant le processus d'implication de la participation de chacun ainsi que l'équité de la participation de l'ensemble du continent où l'on craignait que seules quelques personnes soient impliquées. Le coprésident a déclaré que le processus est ouvert et transparent et qu'AFRINIC fait un excellent travail dans ses activités de sensibilisation pour diffuser le message sur le PDP afin que tout le monde puisse y participer.

Douglas Onyango a posé des questions sur le processus d'urgence dans les règlements administratifs qui donneraient au conseil le pouvoir d'introduire ou d'accélérer une politique, et a demandé si elle pouvait être incorporée dans le PDP. Adiel (PDG, AFRINIC) mentionne que les dispositions des statuts pourraient être intégrées au PDP.

 

2. Résumé des propositions en discussion dans d'autres régions

Ernest Byaruhanga a présenté à la réunion les propositions de politique encore en discussion dans d'autres régions.

 

3. Proposition AFPUB-2012-v4-002-draft-01: ​​Redéfinir le fournisseur de services DNS de base

Frank Habicht a présenté à distance cette proposition en tant qu'auteur.

 

4. Proposition: AFPUB-2012-v4-001-draft-01: ​​Affectations Anycast dans la région de service AFRINIC

Mark Elkins a présenté la proposition au nom des auteurs (lui-même étant co-auteur).

Le président a ouvert les discussions sur les propositions AFPUB-2012-v4-001-draft-01 et AFPUB-2012-v4-002-draft-01

Douglas Onyango a suggéré de combiner les propositions AFPUB-2012-v4-002-draft-01 et AFPUB-2012-DNS-001-draft-01 car ils traitent tous les deux du DNS. Il aimerait aussi voir IPv6 inclus dans les deux politiques.

Alain Aina soulève un rappel au Règlement concernant le fait que les discussions sur les listes de diffusion concernant cette proposition n'ont pas été présentées. Le coprésident a déclaré que bien que le PDP n'ait pas cette exigence, il a déjà présenté un résumé des discussions sur la proposition.

Mark Tinka a indiqué qu'il pourrait y avoir de la place pour les abus car il est difficile de contrôler ce qui arrive à la mission lorsque les opérateurs DNS cessent d'utiliser l'espace aux fins demandées. Il a également déclaré sa conviction que tout opérateur DNS de base a probablement déjà un bloc d'adresse qui pourrait être utilisé pour anycast, et ne supporte donc pas les deux propositions. Il a ensuite suggéré que tout opérateur obtienne de l'espace pour les deux fins à partir de ses allocations existantes, insistant également sur le fait que les politiques actuelles peuvent être modifiées pour inclure des clauses qui peuvent répondre à ces exigences, plutôt que de faire de nouveaux documents de politique.

Alan Barrett a indiqué qu'il était possible que certains opérateurs puissent attribuer un préfixe plus petit à partir d'un bloc plus grand, mais les auteurs des propositions pourraient considérer que certains opérateurs DNS n'ont pas de gros blocs où désagréger et obtenir des blocs plus petits à ces fins.

Paulos Nyirenda a demandé si une évaluation de la mise en œuvre de ces propositions avait été réalisée par AFRINIC. Le président a indiqué qu'il avait demandé l'évaluation, qui sera fournie par AFRINIC dans 2 semaines

Alain a suggéré une mise à jour de la politique PI existante de sorte que si une entreprise postule pour un espace de diffusion mais dispose déjà d'une allocation, l'espace peut être refusé et uniquement délivré à ces entreprises sans leur propre espace.

Consensus:

Après toute la discussion et le vote à main levée, le président a déclaré qu'il n'y avait pas de consensus sur les deux AFPUB-2012-v4-002-draft-01 et AFPUB-2012-v4-001-draft-01 et les a reportés à la liste de diffusion pour plus de discussion du PDWG.

 


 

Day2

5. Proposition: AFPUB-2012-DNS-001-draft-01: ​​pas d'inversion sauf si assigné

Tim McGinnis (l'auteur) a présenté la proposition à distance aux participants à la réunion.

 

6. Proposition: AFPUB-2012-GEN-001-draft-01: Whois Nettoyage de la base de données

Jean-Robert Hountomey (l'auteur) a présenté la proposition à distance aux participants à la réunion.

Le président a ouvert le débat sur les propositions AFPUB-2012-DNS-001-draft-01 et AFPUB-2012-GEN-001-draft-01

Il y avait une autre question concernant le problème rDNS, s'il était techniquement possible d'avoir des services rDNS lorsque vous n'avez pas d'adresse IP dans le whois base de données. Ernest Byaruhanga a précisé qu'en effet, on ne peut pas avoir de DNS inversé à moins d'avoir une allocation ou une affectation AFRINIC, mais la proposition de politique en cours de discussion se réfère spécifiquement aux réseaux des clients, où le LIR est tenu d'enregistrer ou d'enregistrer toutes les adresses IP attribuées à un client ou à une extrémité. site dans le whois base de données, sinon, AFRINIC devrait refuser les services rDNS au LIR.

Leo Vegoda s'est demandé s'il pourrait y avoir une incitation à créer de fausses attributions afin que le DNS inversé puisse être fourni. Ernest Byaruhanga a indiqué qu'au moment où le LIR demande une allocation ultérieure, AFRINIC audite les affectations enregistrées et lorsque des irrégularités sont découvertes, le LIR sera invité à les corriger, sinon l'allocation supplémentaire ne sera pas approuvée et d'autres services pourraient être retirés conformément avec la politique et l'accord de services d'enregistrement signé.

Un autre participant s'est demandé combien d'affectations devaient être enregistrées pour que les services DNS inversés soient fournis, et a demandé si dans le cas où le LIR n'enregistre qu'une seule affectation, il serait acceptable pour AFRINIC d'offrir un DNS inversé.

L'auteur (McTim) a indiqué que c'est une chose à laquelle il est ouvert et est disposé à modifier la proposition d'avoir ces seuils. Alan Barett a également soutenu l'idée d'indiquer quels pourcentages de l'allocation devraient être enregistrés comme attribués avant que les services rDNS puissent être fournis.

Douglas Onyango a demandé pourquoi la proposition rDNS exclut les ressources qui ont déjà été attribuées; indiquant qu'il a également besoin de cela, mais a indiqué qu'il soutenait la proposition en principe. Concernant la proposition de nettoyage de la base de données, a également déclaré que le nettoyage devrait être appliqué à toutes les inscriptions sans appliquer de délais. Douglas a également commenté l'exigence de rendre obligatoire pour AFRINIC de publier un rapport avec des POC invalides, et a souhaité que le texte se lise "ne doit" pas "peut", précisant également que cela ne devrait pas être seulement deux fois par an; ce rapport devrait être facilement accessible à tout moment.

Mark Elkins a suggéré une "liste honteuse" qui devrait être publique, indiquant quelles entreprises ont des contacts invalides, car cela peut les inciter à ne pas figurer sur la liste. Il a toutefois indiqué son service d'assistance aux deux propositions.

Haitham El Nakhal a suggéré de combiner les propositions AFPUB-2012-GEN-001-draft-01 et AFPUB-2012-DNS-001-draft-01 car ils s'occupent tous deux de nettoyer le whois base de données.

Adiel a mentionné qu'il y a déjà une activité en cours pour whois l'intégrité des données, que les auteurs doivent prendre en considération. Douglas a mentionné que si AFRINIC a déjà des travaux en cours en interne, il est peut-être sage de travailler sur l'amélioration d'une telle activité en fonction des exigences de cette proposition et les auteurs peuvent peut-être retirer la politique une fois qu'AFRINIC a signalé que ce travail est terminé. Certains craignaient qu'une activité interne d'AFRINIC et une politique ne signifient pas la même chose, car une politique oblige explicitement AFRINIC à répondre aux exigences. Alain a déclaré que cela semble être un problème qui ne nécessite pas nécessairement une politique à résoudre et qu'après chaque réunion, le PDG peut enregistrer les recommandations de la communauté concernant leurs attentes envers AFRINIC et les activités sur lesquelles AFRINIC peut se concentrer, au lieu de draftune proposition de politique pour chaque problème.

Consensus:

Après des discussions et un vote à main levée, le président a déclaré qu'il n'y avait pas de consensus sur les deuxdraft-01 et AFPUB-2012-GEN-001-draft-01. Ils ont tous deux été renvoyés à la liste de diffusion pour de plus amples discussions du PDWG.

 

7. Proposition: AFPUB-2012-GEN-002-draft-02: Confidentialité du registre Internet régional

Subramanian Moonesamy (alias SM), l'auteur de la proposition AFPUB-2012-GEN-002-draft-02 l'a présenté à distance à la communauté.

Le président a ouvert le débat sur la proposition AFPUB-2012-GEN-002-draft-02

Yaovi Atohoun a déclaré qu'à partir de la présentation, il n'est pas clair de voir le contexte exact et le problème que la proposition tente de résoudre. Il a également déclaré qu'il existe un format sur le site Web d'AFRINIC que toutes les propositions de politique devraient suivre, car cela permet à la communauté de lire facilement la proposition et de comprendre peut-être les problèmes que la proposition tente de résoudre, car le modèle a été conçu avec ce à l'esprit.

Douglas a déclaré que l'énoncé du problème n'était pas très clair, affirmant qu'en général, la protection des données et la vie privée sont régies par la loi du pays où une entreprise est constituée, et qu'AFRINIC est donc lié par la loi mauricienne. Par conséquent, une politique ne peut pas et n'a pas l'autorité légale pour traiter un tel problème. Il a dit que la politique pourrait créer des complications pour AFRINIC comme l'a souligné Adiel. Douglas a donc déclaré qu'il ne l'appuyait pas.

Adiel a de nouveau déclaré que les problèmes de confidentialité des données devraient être traités légalement, pour s'assurer que la politique de confidentialité de l'entreprise est conforme aux lois de Maurice, et en tant que responsabilité d'AFRINIC en tant que registre - il y aura toujours des aspects de confidentialité sur certaines parties des données que nous détenons .

Consensus:

Le président a déclaré qu'il n'y avait pas de consensus sur AFPUB-2012-GEN-002-draft-02 et a reporté la proposition à la liste de diffusion pour plus de discussion.

 

8. Élaboration de politiques Microphone ouvert

Le président a présenté la session Open Microphone et a demandé à toute personne ayant une idée qui doit être abordée par la politique, ou un problème avec la politique actuelle qui doit être révisée, de venir au microphone et d'exprimer ses idées ou suggestions ou contributions.

Nacer Adamou a demandé si la communauté africaine réfléchit à la manière dont elle va gérer IPv4 demandes d'autres régions, car ces régions sont pour la plupart épuisées. Il a également demandé s'il y avait une discussion sur la façon dont l'Afrique va gérer cette période critique en termes de gestion de la dernière IPv4 bloc d'espace d'adressage?

Certains membres ont indiqué qu'il n'y a pas de politique de transfert et que sur la gestion du dernier / 8, il existe déjà une politique qui a été mise en œuvre à cet effet.

Douglas a indiqué qu'il songe à une politique concernant les délégations DNS inversées boiteuses. Il a indiqué si c'est quelque chose qu'AFRINIC peut mettre en œuvre si cela est fait. Alain a indiqué qu'il aime cette idée, mais pas par le biais d'une politique. Cela peut être une activité ou un projet interne à AFRINIC, car ils ont déjà commencé certaines activités en cours sur l'intégrité des données. Alex Le Heux a déclaré que RIPE NCC suit les délégations boiteuses mais ne donne pas suite à celles-ci.

Mark Elkins s'est également demandé s'il y avait un moyen d'inciter les détenteurs de ressources héritées à officialiser leur adhésion à AFRINIC, et c'est peut-être quelque chose que la communauté ou le conseil d'administration peut envisager.

Alain a demandé si les coprésidents pouvaient intégrer ou inclure des participants à distance et une participation en ligne pour déterminer un consensus. Le président a déclaré que c'est quelque chose qui devra être examiné pour les prochaines réunions.

Le président a ajourné la réunion

Dernière modification le -
Date et heure à Maurice -