Info! Please note that this translation has been provided at best effort, for your convenience. The English page remains the official version.

Politique de transfert entrant

Print Friendly, PDF & Email

 

Détails
  • Réf. Prénom:
    AFPUB-2016-GEN-002-DRAFT-01
  • Soumis:
    17 Juin 2016
  • Statut:
    Expiré
  • Author:
    -Andrew Alston (Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer Javascript pour la voir.)
    -Christophe Mwangi (Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer Javascript pour la voir.)
  • Évaluation et commentaires du personnel et juridique

1) Résumé du problème traité par cette proposition de politique

La région de services AfriNIC a le plus petit nombre de IPv4 l'espace de l'un des RIR régions définies. En tant que tel, quand AfriNIC épuisera son espace actuel, il faudra encore IPv4 adresses sur le continent. En plus de cela, il peut y avoir des circonstances où les entreprises souhaitent utiliser des ressources v6 spécifiques et ASNn'est pas disponible sur le continent.

 

Alors que la communauté a exprimé des inquiétudes sur le fait que la promulgation d'une politique de transfert entraînera un flux de ressources hors du continent, cette politique répond à cela en prenant uniquement en compte les transferts entrants, sans autoriser ou affecter les transferts sortant du continent vers d'autres RIR régions de service.

 

2) Résumé de la façon dont cette proposition résout le problème

Cette politique couvre le transfert entrant de toutes les ressources IP, y compris ASN, à la fois 16 bits et 32 ​​bits, IPv4 l'espace et IPv6 espace

 

3) La proposition

Détails des exigences de transfert entrant

3.1) AfriNIC acceptera tous les transferts entrants de toutes les ressources explicitement visées à la section 2

 

3.2) Pour les transferts dans la région, le bénéficiaire de l'espace IP (v4 ou v6) doit fournir un plan à AfriNIC pour l'utilisation d'au moins 50% de la ressource transférée dans les 5 prochaines années.

 

3.3) Une fois reçu, l'espace fera partie des allocations normales du bénéficiaire dans le but d'évaluer la taille du bénéficiaire du point de vue de l'adhésion à AfriNIC.

 

3.4) Si un destinataire de l'espace transféré demande directement des ressources supplémentaires à AfriNIC, tout l'espace reçu via des transferts sera inclus dans toute évaluation effectuée pour une allocation supplémentaire de ressources par AfriNIC.

 

4.0 Historique des révisions

17 juin 2016: AFPUB-2016-GEN-002-DRAFT-01 posté sur la liste de diffusion

 

5.0 Références

Aucun

 

 


 

Évaluation et commentaires du personnel et juridique

Commentaires du personnel:

  • Le libellé de la section 3.1 ne précise pas ce que signifie "entrant", mais nous comprenons que cette proposition couvreRIR transferts, de certains autres RIR à AFRINIC, à l'usage d'un membre AFRINIC.
  • "Cette politique couvre le transfert entrant de toutes les ressources IP, y compris ASN, à la fois 16 bits et 32 ​​bits, IPv4 l'espace et IPv6 espace. "Une politique actuellement ratifiée exige qu'AFRINIC ne fasse aucune distinction entre ASNs, nous vous suggérons donc de supprimer les mots "16 bits et 32 ​​bits"
  • «3.2 Pour les transferts dans la région, le destinataire de l'espace IP (v4 ou v6) doit fournir à AFRINIC un plan d'utilisation d'au moins 50% des ressources transférées dans les 5 prochaines années.» La période d'allocation est actuellement de 12 mois et diminue lorsque nous atteignons l'atterrissage en douceur. 5 ans entraînent un décalage avec les 12 mois indiqués dans le CPM
  • Nous comprenons qu'il n'est pas nécessaire que le bénéficiaire des ressources se conforme aux exigences énoncées dans d'autres politiques, mais il y a une exigence dans la section 3.2 pour que le bénéficiaire fournisse un plan d'utilisation de 50% des ressources en 5 ans. Nous comprenons qu'il n'est pas nécessaire que l'utilisation soit efficace, contrairement aux exigences de presque toutes les autres politiques.
  • Nous comprenons que, si le destinataire de l'espace l'a utilisé de manière inefficace en vertu de la section 3.2, mais demande ensuite plus d'espace en vertu de la section 3.4, alors la section 3.4 supprime effectivement la licence pour une utilisation inefficace.
  • La section 3.1 fait référence à la section 2. La section 2 ne fait pas officiellement partie de la proposition, elle est simplement un résumé pour faciliter la discussion, et la section 3 devrait être rédigée de manière à pouvoir être autonome.

Autres requêtes:

  1. Le destinataire doit-il être un membre actuel de la ressource AFRINIC ou toute organisation (dans ce cas, une demande d'adhésion peut être traitée mais dépend de l'approbation d'un transfert entrant?)
  2. Les ressources IP transférées seront-elles incluses dans l'inventaire des ressources AFRINIC?
  3. Qui peut initier un transfert? Source ou destinataire?
  4. Faut-il une communication entre RIRs pour ces demandes? 
  5.  «3.1 AFRINIC accepte tous les transferts entrants de toutes les ressources» - Aucune condition n'est mentionnée / appliquée ici. Cela implique-t-il que: 
    • Peu importe que la source ou le destinataire soit impliqué dans un différend concernant le statut des ressources (par exemple, mauvaise réputation ou non-conformité à d'autres politiques)? L’inter-RIR politiques de transfert de la source RIR ne sont par exemple pas mentionnés ici, et s'ils doivent être pris en compte ou non.
    • Les détenteurs de ressources hérités peuvent-ils RIRs transfert dans notre région de service et AFRINIC n'a d'autre choix que d'accepter le transfert?  
  • Il y a une zone grise sur la question de savoir si les détenteurs de ressources héritées sont couverts par cela et ce qui arrivera à leur catégorie de membres au cas où ils seraient couverts par la proposition. Les sections 3.3 et 3.4 ne couvrent qu'un scénario pour les membres, sans mention d'héritage.

    Évaluation provisoire d'autres RIRs indique les éléments suivants:
    • ARIN - ne peut pas mettre en œuvre - a besoin de réciprocité
    • RIPE - peut (ou peut ne pas) mettre en œuvre - encore à conseiller sur les détails et les exigences.
    • LACNIC - Non applicable car pas d'Inter RIR politique de transfert
    • L'APNIC - ne peut pas être mis en œuvre - a besoin de réciprocité.

 

 

Dernière modification le -
Date et heure à Maurice -