Info! Please note that this translation has been provided at best effort, for your convenience. The English page remains the official version.

Informez-vous: le processus d'élaboration des politiques d'AFRINIC (PDP)

Print Friendly, PDF & Email

Les politiques qui régissent la façon dont les ressources de numéros Internet sont gérées et distribuées dans la région AFRINIC sont proposées, discutées et acceptées (ou rejetées) par la communauté AFRINIC à travers un processus d'élaboration de politiques ascendant de consultation et de consensus. Ernest Byaruhanga, responsable de la liaison politique d'AFRINIC, nous donne un aperçu du fonctionnement du processus d'élaboration des politiques. 

 

La participation aux discussions politiques a lieu le Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer Javascript pour la voir. liste de diffusion et à des réunions de politique publique deux fois par an. La liste de diffusion et les réunions sont ouvertes à tous. La transparence est maintenue en archivant toutes les discussions de la liste de diffusion de l'élaboration des politiques, les procès-verbaux des réunions et les enregistrements audio / vidéo et en les rendant publics. La prochaine réunion de politique publique, AFRINIC-26, se tiendra parallèlement à l'Africa Internet Summit 2017, (AIS'17) à Nairobi, Kenya, du 21 mai au 2 juin 2017. L'inscription est toujours ouvert

Le PDP 

La communauté AFRINIC est ouverte à toute personne intéressée par le développement d'Internet en Afrique quelle que soit sa nationalité, son affiliation ou sa situation géographique. AFRINIC agit en tant que secrétariat et facilitateur de la communauté AFRINIC dans le processus d'élaboration des politiques. Tout membre de la communauté (de n'importe quelle partie du monde) peut faire partie du groupe de travail sur l'élaboration des politiques (PDWG) - qui se compose de toute personne intéressée et participant au processus d'élaboration des politiques par le biais des discussions de la liste de diffusion et / ou des réunions de politique publique.


Sami Salih
Soudan

Dewole Ajao
Nigeria

Deux coprésidents élus par la communauté guident les discussions, évaluent le consensus et veillent au respect de la transparence. Ils s'assurent également que le PDP est suivi conformément au processus convenu. Le personnel d'AFRINIC contribue à faciliter le processus et fournit les outils nécessaires, tels que la liste de diffusion, la coordination des réunions publiques ouvertes et les évaluations d'impact des politiques proposées. 

Comment ça fonctionne 

Un membre de la communauté soumet une proposition de politique qui est publiée sur le site Web d'AFRINIC et publiée sur la liste de diffusion publique pour que la communauté en discute. Sur la base des commentaires de la communauté et du personnel d'AFRINIC, les auteurs peuvent apporter des modifications à la proposition dans les versions ultérieures si nécessaire. Ce processus prend au moins cinq semaines. La proposition est ensuite présentée lors de la prochaine réunion de politique publique d'AFRINIC et la communauté en discute plus avant en face à face.

Basé sur le consensus 

Au cours de la réunion de politique publique, les coprésidents détermineront s'il y a eu consensus (accord général) sur la proposition de politique, auquel cas, il y a un large service d'assistance de la communauté en faveur, et la proposition est déplacée à la période du dernier appel pour un minimum de deux semaines - ce qui permet à la communauté d'exprimer ses dernières préoccupations ou de demander des éclaircissements sur des détails qui auraient pu surgir au cours des discussions en face à face. La proposition est recommandée pour ratification par le Conseil si elle passe le dernier appel, ou retourne à la liste de diffusion pour redémarrer le cycle de discussion s'il n'y a pas eu de consensus après la dernière période d'appel. 

Ratification 

Lorsque la proposition a franchi l'étape du dernier appel et que les coprésidents ont déclaré le consensus, les coprésidents soumettent un rapport de la discussion au Conseil d'administration d'AFRINIC et une recommandation pour que la proposition soit ratifiée puis mise en œuvre. Si le Conseil convient que le PDP a été réalisé de manière ouverte, équitable et transparente et qu'il est convaincu qu'un consensus a été atteint, le Conseil ratifie le draft la politique et la mise en œuvre peuvent commencer. 
Le PDP complet incluant les délais est disponible ici.  

Avoir votre mot à dire 

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des propositions qui seront discutées lors de la prochaine réunion de politique publique (voir ci-dessous), AFRINIC-26, qui se tient parallèlement au Sommet Internet Afrique 2017, (AIS'17) à Nairobi, Kenya, du 21 mai au 2 juin 2017. L'enregistrement est toujours ouvert. Si vous ne pouvez pas vous rendre en personne, la participation à distance est disponible pour que quiconque puisse participer aux discussions.
 
Proposition de politique Quels sont les problèmes abordés par la proposition: Qui cela a-t-il un impact:
AFPUB-2017-DNS-001-DRAFT-01: ​​Délégations Lame dans AFRINIC Reverse DNS

Tente d'accélérer les temps de réponse aux requêtes DNS tout en réduisant la quantité de trafic DNS inutile en mettant en place un processus pour surveiller, signaler et supprimer les enregistrements de serveurs de noms responsables des délégations DNS boiteuses de l'AFRINIC whois base de données et sources connexes. Les délégations boiteuses sont généralement causées par des serveurs de noms qui ne font pas autorité, qui ne répondent pas ou qui n'existent pas, spécifiés pour un certain domaine in-addr.arpa ou ip6.arpa.

Tout espace d'adressage IP émis par l'opérateur réseau d'AFRINIC (ou via un LIR AFRINIC) qui est passé par le processus de configuration de la délégation DNS inversée en ajoutant un domaine whois objets de base de données dans l'AFRINIC whois base de données.
AFPUB-2016-GEN-002-DRAFT-01: ​​Politique de transfert entrant En partant du principe que même si AFRINIC a encore plus de ressources IPv4 l'espace, l'épuisement complet est encore imminent et sans cadre pour que les entreprises africaines reçoivent des ressources de numéros IP de l'extérieur de l'Afrique - en particulier IPv4 ressources - la région sera considérablement désavantagée, car la IPv4 l'espace disponible sur les marchés de transfert est toujours important et pourrait bénéficier aux entreprises africaines qui veulent encore plus IPv4 d’espace qu’ils ne pourront obtenir d’AFRINIC. Les entreprises africaines qui ont l'intention d'acquérir IPv4 l'espace (et d'autres ressources) du marché des transferts en dehors de l'Afrique.
AFPUB-2016-GEN-001-DRAFT-04: Revue des ressources de numéros Internet par AFRINIC La proposition donne à AFRINIC le pouvoir et un processus politique pour mener des examens (ou audits) aléatoires ou déclenchés de l'utilisation des ressources par les membres, avec le pouvoir de saisir les ressources dont l'utilisation n'est pas conforme à la politique et aux termes de l'accord sur les services d'enregistrement (RSA). Tous les membres et leurs réseaux en aval sont potentiellement touchés par cette proposition, car tout membre trouvé en violation de la politique ou du RSA à la suite de l'examen perdra automatiquement toutes les ressources émises, interrompant ainsi tous les services associés à ces ressources.
AFPUB-2017-GEN-001-DRAFT-01: ​​Anti-Arrêt-01 Établit un cadre permettant à AFRINIC de refuser et de retirer ses services à tout gouvernement africain qui bloque l'accès Internet ouvert à ses citoyens pour quelque raison que ce soit. La proposition impacte potentiellement tout gouvernement africain ainsi que d'autres entités (privées ou publiques) qui ont une relation abusive avec le gouvernement affecté.
AFPUB-2017-V4-001-DRAFT-02: Soft Landing SD

Cette proposition introduit quelques modifications à la politique actuelle d'atterrissage en douceur (utilisée pour gérer la distribution IPv4 espace d'adressage du dernier IANA attribué / 8). Les changements introduits sont les suivants:

  • Réduction de la taille maximale d'allocation à / 16 (en phase 1 de la période d'épuisement) et à / 20 (en phase 2).
  • Augmenter le préfixe maximum pour la phase 2, pour le rapprocher de la taille d'allocation moyenne.
  • Définition du délai minimum dans lequel une organisation peut recevoir une taille d'allocation maximale (dans l'une ou l'autre phase) à 36 mois.

Ces dispositions sont en place pour promouvoir l'esprit de "soft-landing", qui est une répartition équitable et juste des rares IPv4 ressource pendant son épuisement.

Tout opérateur d'un réseau IP est touché, car la proposition établit des restrictions sur la quantité IPv4 l'espace d'adresses peut être attribué par AFRINIC à une organisation sur une période de temps spécifiée.
AFPUB-2016-V4-001-DRAFT-04: IPv4 Atterrissage en douceur-BIS

Le courant IPv4 Politique d'atterrissage en douceur (CPM 5.4) ne prévoit pas explicitement de considérations spéciales pour les nouveaux demandeurs d'espace d'adressage IP, que cette version tente de corriger. Plus important encore, la politique actuelle ne fournit pas de moyens pour encourager et promouvoir IPv6 mise à jour, une insuffisance bien prévue dans cette proposition de politique.

La nouvelle proposition tente également de fixer la valeur d'allocation maximale à / 18 et réserve a / 12 pour faciliter IPv6 déploiement.

Les membres actuels d'AFRINIC seront principalement affectés par les dispositions de cette proposition, notamment en ce qui concerne la restriction d'allocation maximale. La proposition aura un impact positif sur les retardataires IPv4 pour l'instant, car il existe une certitude d'approvisionnement à moyen terme, quoique limitée.
AFPUB-2017-V4-002-DRAFT-01: ​​Politique d'agrégation d'itinéraires Atténuation de la taille de la table de routage en favorisant l'allocation de contigus IPv4 aux opérateurs de réseau. Les membres d'AFRINIC seront assurés, dans la mesure du possible, de se voir attribuer un bloc contigu de IPv4 espace.

AFPUB-2017-GEN-002-DRAFT-01:

Processus d'élaboration des politiques d'AFRINIC Bis

La proposition remplace complètement le processus d'élaboration des politiques actuel - PDP (section 3 du Manuel de politique consolidée) et tente de résoudre bon nombre des problèmes courants du PDP actuel - tels que la duplication de propositions qui tentent de résoudre le même problème, avoir des propositions avec des énoncés de problème faibles et des propositions qui sont hors de la portée du PDP.

Voici d'autres faits saillants du nouveau PDP proposé:

  • Avoir un président assisté d'un vice-président (au lieu de coprésidents) et définir clairement leurs rôles dans le PDP, ainsi que définir comment ils exercent leur autorité et leur pouvoir.
  • Clarifier le processus de consensus en introduisant le concept d'objections majeures et mineures et comment le président utilise ces concepts pour évaluer le consensus.
  • Présentation de différentes phases d'une proposition de politique depuis son adoption jusqu'au dernier appel à la ratification du Conseil.
  • Établir des dispositions sur la manière dont le Conseil adopte une politique conforme à l'article 11.4 des statuts d'AFRINIC.
  • Mettre en place un cadre clair pour les litiges et les appels dans le PDP.
Le PDP est le processus qui détermine la méthode pour développer des politiques qui régissent la façon dont AFRINIC gère et distribue les adresses IP et autres ressources numériques aux opérateurs de réseau en Afrique. Les changements apportés à ce processus peuvent être d'une grande portée, et tout membre et membre potentiel doit étudier attentivement tout changement et participer à toute discussion qui tente de changer le PDP.
Dernière modification le -
Date et heure à Maurice -