Info! Please note that this translation has been provided at best effort, for your convenience. The English page remains the official version.

AFRINIC Policy Development Appeal Committee Mandat v2

Print Friendly, PDF & Email

1. Introduction

1.1. Le Comité d'Appel pour le Développement des Politiques d'AFRINIC, ou le Comité d'Appel, est un comité nommé par le Conseil d'AFRINIC, destiné à statuer sur les appels en fonction de la section Résolution des Conflits.1 du Processus d'élaboration des politiques AFRINIC (PDP)2. Tout appel de ce type entraînera un désaccord concernant les mesures prises par le (s) président (s) du Groupe de travail sur l'élaboration des politiques (PDWG).

 

1.2. La section de résolution des conflits [1] du processus d'élaboration de politiques (PDP) exige qu'un comité d'appel soit nommé par le conseil. Il oblige également le plaignant à déposer un recours auprès du comité d'appel, dans les deux semaines suivant la connaissance publique de la décision attaquée.

 

1.3. Ce document présente les processus et les lignes directrices à utiliser pour la nomination d'un comité d'appel. Les directives seront mises à jour lorsque ou si des modifications du PDP le rendront nécessaire.

 

2. Composition

2.1. Le comité est nommé par le conseil et se compose des membres suivants:

  1. Sièges 1 et 2: Deux des anciens présidents ou anciens coprésidents du groupe de travail sur l'élaboration des politiques d'AFRINIC (PDWG).
  2. Sièges 3, 4 et 5: doivent être sélectionnés dans la communauté AFRINIC.

 

2.2. Les personnes suivantes ne sont pas éligibles à devenir membres du comité d'appel:

  1. Employés d'AFRINIC.
  2. Membres du conseil d'administration d'AFRINIC.
  3. Présidents ou coprésidents actuels du PDWG AFRINIC.

 

2.3. Dans le cas où un membre du comité d'appel est l'auteur ou le coauteur d'une politique qui fait l'objet d'un appel porté devant ce comité, un tel membre doit se récuser des délibérations et s'abstenir de tout vote pris par ce comité. comité en ce qui concerne cette politique. Si le comité ou le conseil le juge nécessaire, le conseil nomme des membres de remplacement temporaires au comité en fonction des mêmes critères d'admissibilité que ceux qui ont servi à la nomination des membres concernés.

 

3. Processus de sélection

3.1. Processus de sélection ordinaire

3.1.1. Pour les sièges 1 et 2, les noms des anciens présidents ou coprésidents qui ont occupé au moins ce rôle pendant au moins 2 réunions de politique publique (PPM) au cours des 5 dernières années seront pris en compte, et ceux qui ne sont pas éligibles seront exclus. Le Conseil choisira alors parmi ceux qui restent, ils seront approchés et s'ils y consentent, ils seront nommés. Les candidats plus tard dans la liste seront considérés et approchés si plus tôt

les candidats refusent le poste. En cas de consentement insuffisant des candidats, la recherche sera élargie à tout moment dans le passé.

 

3.1.2. Pour les sièges 3, 4 et 5, ils seront sélectionnés au sein de la communauté AFRINIC, d'une manière similaire à la sélection des représentants de la communauté AFRINIC dans le NRO NC.

 

Les critères d'éligibilité doivent comprendre les éléments suivants:

3.1.2.1 Être membre du groupe de travail sur l'élaboration des politiques d'AFRINIC

 

3.1.2.2 Doit démontrer avoir participé à des discussions politiques sur la liste rpd ou lors de la réunion de politique publique d'AFRINIC

 

3.1.2.3 Une telle participation en 3.1.2.2 ci-dessus sera celle faite avant 6 mois à compter de la date de l'appel à candidatures

 

3.2. Candidats insuffisants

3.2.1. Dans le cas où des candidats insuffisants avec les qualifications nécessaires sont disponibles et disposés à servir pour un siège particulier, le Conseil d'administration remplira ce siège en nommant une personne de la communauté AFRINIC.

 

3.3. Termes

3.3.1. Le conseil a le droit de remplacer tout ou partie des membres du comité d'appel à tout moment. Cette décision du conseil doit être prise par au moins les trois quarts du conseil

 

3.3.2. Tous les trois (3) ans, ou plus souvent à sa seule discrétion, le conseil remplace l'ensemble du comité d'appel.

 

3.3.3. Le conseil peut examiner les candidats nommés en vertu de l'article 3.1.1 et, le cas échéant, les remplacer par des candidats répondant aux critères de l'article 3.1.1

 

3.3.4. Dans le cas où un appel est en cours à un moment où la Commission envisage le remplacement d'un ou de tous les membres du Comité d'Appel, alors la Commission devrait reporter un tel remplacement jusqu'à ce qu'il n'y ait pas d'appel en cours; sauf que, s'il y a toujours des appels en cours après six (6) mois, la Commission ne tardera plus.

 

3.4. Combler les postes vacants

3.4.1. En cas de démission ou de décision du conseil de remplacer un membre du comité d'appel, ou pour toute autre raison de vacance, un membre remplaçant sera sélectionné selon le processus décrit au point 3.1.

 

4. Méthodes de travail

4.1. Les appels doivent être soumis conformément à la procédure décrite dans «Déposer un appel» ailleurs dans ce document.

 

4.2. Tout membre du comité d'appel qui a un conflit d'intérêts à l'égard d'un appel se récuse de l'examen de cet appel. Le Conseil nommera un remplaçant temporaire aux fins d'examiner l'appel en question, si possible, ce remplacement sera basé sur les mêmes conditions d'éligibilité que celles auxquelles le (s) membre (s) concerné (s) ont été nommés.

 

4.3. Après avoir reçu un appel, le comité d'appel publiera un calendrier pour le démarrage et l'achèvement de leurs travaux.

 

4.4. Si le comité d'appel a besoin de plus de temps, il doit en faire la demande à la commission, avec les raisons pertinentes de la prolongation.

 

4.5. Le comité délibère par courrier électronique et / ou téléconférence.

 

4.6. Le comité s'assurera que tout appel reçu est conforme aux exigences de la section Résolution des conflits du Développement de la politique AFRINIC3 Processus.

 

4.7. Le comité doit soumettre un rapport au groupe de travail sur l'élaboration des politiques, via la liste de diffusion de la SPRCette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer Javascript pour la voir.>, contenant son appréciation des faits qui lui ont été soumis et sa décision sur les moyens de recours soulevés par la recourante.

 

4.8. Le comité d'appel peut ordonner que la décision du (des) président (s) du PDP soit renvoyée aux présidents pour réexamen, qu'elle soit annulée ou qu'elle soit maintenue. Le comité doit fonder une telle décision sur la question de savoir si le PDP a été suivi et s'il croit ou non que le jugement du président de consensus ou d'absence de consensus était correct, sur la base du dossier tel qu'il existe sur la liste de diffusion de la SPR, dans les vidéos et / ou transcriptions de toutes les réunions du PDWG.

 

4.9 La décision du comité d'appel est finale et lie toutes les parties concernées.

 

4.10. Les appels et les rapports de constatations seront publiés dans la section de développement des politiques du site Web d'AFRINIC, en plus de leur publication dans la liste de diffusion de la SPR. Un tel rapport doit comprendre la justification des décisions prises,

 

5. Dépôt d'un appel

5.1. Avant qu'un appel soit déposé, les conditions suivantes doivent être remplies:4

  1. Il doit y avoir une action prise par le (s) président (s) du PDWG.5
  2. Le plaignant doit avoir la conviction de bonne foi que la décision du / des président (s) a commis une erreur et n'est pas conforme au PDP ou est incompatible avec le niveau réel de consensus au sein du PDWG.
  3. Le plaignant doit discuter de la question avec le (s) président (s) du PDWG et au moins 3 autres membres du PDWG. Le plaignant peut tenir ces discussions en public sur la liste de diffusion de la SPR pour engager l'ensemble du PDWG.6
  4. La discussion ne doit pas résoudre le désaccord.7
  5. Le fait de ne pas répondre ou de conclure les discussions dans la semaine suivant la demande d'un plaignant par le (s) président (s) sera considéré comme un motif suffisant en vertu des articles 5.1 (c) et 5.1 (d).

 

5.2 Lorsqu'un plaignant décide de déposer un appel, un appel doit inclure les informations suivantes:

  1. Brève description du sujet faisant l'objet de l'appel.
  2. Date de l'appel.
  3. Nom et adresse e-mail du plaignant.
  4. La plainte doit être appuyée par trois (3) personnes ayant participé aux discussions relatives à la question faisant l'objet du recours.8 (Soit trois (3) personnes autres que le plaignant.)9 Ce service d'assistance doit être exprimé par un message électronique de chacun des supporters au comité d'appel. Chacun de ces messages électroniques doit inclure une déclaration indiquant que la personne a participé à des discussions pour tenter de résoudre le différend et que ces discussions n'ont pas réussi à résoudre le différend.
  5. Date de la décision prise par le (s) président (s).
  6. Référence à une annonce de la décision faisant l'objet de l'appel. Une telle référence peut être une URL d'enregistrement, une URL de liste rpd ou une citation verbale de la décision du président lors de la réunion de politique publique.
  7. Preuve d'une tentative infructueuse de résoudre le désaccord par la discussion.
  8. Tout élément supplémentaire que le plaignant juge pertinent par rapport à la situation aidera le comité dans ses délibérations.
  9. L'appel doit être déposé au plus tard deux semaines (14 jours civils) après l'action faisant l'objet de l'appel.10

 

5.3 Un appel et toute déclaration de service d'assistance requis en vertu de 5.2 (d) doivent être envoyés par courrier électronique au comité d'appel. Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer Javascript pour la voir. . Une copie de l'appel doit également être postée (dans un message distinct, et non sous forme de copie carbone ou «CC») à la liste de diffusion de la SPR Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer Javascript pour la voir..

 

 


 

1 «Résolution des conflits», section 3.5 du Manuel des politiques consolidées AFRINIC. .
2 «Le processus d'élaboration des politiques (PDP)», section 3 du manuel consolidé des politiques d'AFRINIC. . 

3 «Résolution des conflits», section 3.5 du Manuel des politiques consolidées AFRINIC. .
4 Ces conditions apparaissent dans le premier paragraphe de la section «Résolution des conflits» du processus d'élaboration des politiques .
5 "Une personne qui n'est pas d'accord avec les mesures prises par le (s) président (s) ..." 

6 "... discutera de la question avec le (s) président (s) du PDWG ou avec le PDWG."
7 "Si le désaccord ne peut être résolu de cette façon ..."
8 "Un appel ne peut être déposé que s'il est soutenu par trois (3) personnes du Groupe de travail qui ont participé aux discussions."
9 Le terme «soutenu par» implique que les supporters et le plaignant sont des personnes distinctes.

10 «L'appel doit être déposé dans les deux semaines suivant la connaissance publique de la décision.» 

 


 

Termes de référence Versions
Draft Termes de référence Version 1 (18 juillet 2017) Version PDF
Termes de référence version 2 (approuvé le 26 novembre 2017) Version PDF
Dernière modification le -
Date et heure à Maurice -