icann strat_ico
btnX 5

Groupe de travail sur la stratégie africaine (ASWG) – Mandat

 

1. Contexte et Objet

 

1.1. La Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers – ICANN) a été fondée en 1998 pour coordonner et administrer les ressources fondamentales d’Internet au niveau mondial. L’Afrique est l’une des cinq régions de l’ICANN et les Africains sont des membres actifs des communautés de l’organisation depuis 1998. L’Afrique est une économie Internet émergente et ses réseaux connaissent la plus forte croissance, mais sa participation au sein de l’ICANN n’est pas équilibrée, avec pour exemple le plus répandu le nombre restreint de registres africains et de demandes pour de nouveaux domaines génériques de premier niveau (gTLD).

 

1.2. La réunion ministérielle qui s’est tenue en marge de la réunion de l’ICANN à Dakar en octobre 2011 a publié un communiqué demandant à l’ICANN d’accroître sa présence en Afrique et de mieux refléter les besoins de la région.

 

1.3. Vers la fin du mandat du PDG sortant de l’ICANN, de nouveaux vice-présidents ont été recrutés pour certaines régions. Dans une communication publique à l’ICANN, un groupe d’Africains concernés a suggéré qu’un plan stratégique pour l'Afrique donnerait une meilleure orientation à l’embauche de cadres supérieurs pour la région.

 

1.4. Lors d’une récente réunion de l’ICANN à Prague, une partie des participants africains ont rencontré des membres du conseil d’administration et le nouveau PDG ainsi que le PDG par intérim. Le PDG a demandé au groupe d’aider à l’élaboration d’un plan stratégique sur trois ans, avec des objectifs clairs pour l’Afrique. Le PDG a également demandé au groupe de nommer un conseiller spécial pour cette mission, mais celui-ci a préféré former un groupe de travail pour mener un processus communautaire afin d’élaborer le plan stratégique.

 

 

Cliquer ici pour télécharger le plan stratégique 
de l'ICANN 2012-2015

 


 

 

2. Objectifs

 

2.1. Élaboration d’un plan stratégique pour les activités de l’ICANN en Afrique qui répondent à la nécessité d’une présence en Afrique, la participation et la représentation africaine au sein de l’ICANN.

 

2.2. Détermination de la meilleure façon de sensibiliser les gouvernements, le secteur privé, la société civile, les universitaires et autres en Afrique pour une participation accrue des Africains au sein de l’ICANN. Les gouvernements ont une influence considérable sur le développement d’Internet en Afrique.

 

2.3. Identification des besoins éducatifs et technologiques de la région auxquels l’ICANN peut apporter son aide.

 

2.4. Formulation d’un programme de régionalisation de l’ICANN en l’Afrique en indiquant les raisons, le timing et les moyens de sa mise en œuvre.

 

2.5. Élaboration d’une stratégie triennale claire et d’un plan concret pour les 12 premiers mois – avec des objectifs, des échéanciers, des rôles et responsabilités et une gouvernance clairement définis, ainsi que des indicateurs pour en mesurer le succès.

 

 


 

3. Constitution

3.1. Les premiers membres étaient Pierre Dandjinou, Tarek Kamel et Nii Quaynor, mais après examen de certaines considérations, Maimouna Diop Diagne et Palesa Legoze se sont joints à eux. Il a également été jugé nécessaire d’inclure des représentants régionaux pour l’enrichissement du groupe de travail. Par ailleurs, sur demande du nouveau PDG, Tarek Kamel a quitté le groupe de travail pour entreprendre d'autres missions pour le compte de l’ICANN.

3.2. Les membres actuels sont Maimouna Diop Diagne, Palesa Legoze, Pierre Dandjinou et Nii Quaynor.

3.3. Cinq représentants régionaux seront désignés pour intégrer le groupe de travail.

3.4. Deux experts de la région seront cooptés pour rejoindre le groupe de travail.

 

 


4. Champ d’application/contraintes

4.1. Le groupe de travail devra achever ses travaux d’ici à la réunion de l’ICANN à Toronto en octobre 2012.

4.2. Soutien de la communauté africaine au sein des groupes d’intérêt.

4.3 Respect du budget imparti.

 

 


 

5. Principaux utilisateurs/parties prenantes

5.1. Les principales parties prenantes sont la communauté africaine au sein de l’ICANN

5.2 Les groupes d’intérêt d’AfrICANN

5.3. La communauté d’intérêt public dans son ensemble en Afrique, en particulier les gouvernements et autres nouveaux entrants

 

 


6. Questions de recherche évaluative

 

6.1. Ce que l’ICANN a bien fait aux yeux de la communauté africaine de l’ICANN

 

6.2. Ce que l’ICANN a mal fait selon la communauté africaine de l’ICANN

 

6.3. Ce que vous souhaitez le plus que l’ICANN fasse dans l’intérêt de l’Afrique

 

6.4. La meilleure façon pour la communauté africaine de l’ICANN d’aider cette dernière

 

6.5. Les obstacles pour l’ICANN en Afrique

 

6.6. La meilleure façon d’améliorer la participation africaine au sein de l’ICANN

 

 


 7. Connaissances disponibles


7.1. Nous mettrons à profit la longue expérience des principaux participants africains à l’ICANN pour nous éclairer sur la meilleure stratégie à adopter.

7.2. Le plan stratégique de l’ICANN sera un outil précieux.

 


 

 8. Méthodologie et processus

8.1. Examen du plan stratégique de l’ICANN pour identifier les éléments essentiels afin de déterminer ceux qui répondent aux besoins des pays en développement. Les lacunes et catalyseurs seront examinés afin de définir les priorités stratégiques.

8.2. Consultation avec les Africains dans les différents groupes d’intérêt sur leurs besoins perçus, définition de la priorité des besoins et évaluation des ressources nécessaires pour y répondre. Cela aidera à l’élaboration d’un catalogue des besoins et des possibilités à saisir.

8.3. Consultation avec les Africains sur les avantages perçus pour l’ICANN et leur classement selon leur impact potentiel. Cela permettra d’établir un catalogue des avantages à être étudiés par l’ICANN.

8.4. Analyse des besoins et avantages, étude du rapport entre les besoins et les avantages afin d’élaborer une analyse SWOT concernant l’ICANN en Afrique.

8.5. Consultation avec l’ICANN sur les besoins et avantages en vue d’établir des buts et objectifs dans l’intérêt de l’ICANN.

8.6. Élaboration des options stratégiques pour examen par l’ICANN.

8.7. Évaluation de l’analyse d’impact des options afin de déterminer ce qui peut être accompli dans le plan d’action pour la première année et ce qui s’inscrit dans une stratégie triennale.

8.8. Formulation de recommandations à l’intention de l’ICANN.


 

9. Établissement de rapports

 

9.1. Rapports bimensuels par courriel à la communauté ainsi que des appels à contributions et commentaires

 

9.2. Téléconférence mensuelle avec le personnel de l’ICANN

 

 


 

10. Résultats attendus

 

10.1. Le processus employé par le groupe de travail sur la stratégie pour faire participer la communauté est un résultat important en soi.

 

10.2. Un plan stratégique triennal

 

10.3. Un plan d’action pour les 12 premiers mois

 

10.4. Des facteurs de réussite pour évaluer la mise en œuvre de la stratégie

 


 

11. Critères de réussite

 

11.1. La participation et le soutien de la communauté sont très importants pour le succès de l’élaboration du plan stratégique.

 

11.2. Adoption par l’ICANN des principales recommandations du groupe de travail.

 


 

 

12. Hypothèses

 

12.1. Un plan stratégique existant de l’ICANN sera disponible pour orienter l’élaboration de la stratégie africaine.

 

12.2. Un agent de liaison sera nommé parmi le personnel de l’ICANN.

 

12.3. Un budget pour le projet sera autorisé par l’ICANN

  


 

 

13. Échéanciers et étapes clés

 

13.1. Juillet :

 

13.1.1. Finalisation du mandat à travers la poursuite de discussions avec l’ICANN et des interactions avec la communauté africaine.

 

13.1.2. Consultation par courriel avec la communauté africaine.

 

13.1.3. Examen du plan stratégique de l’ICANN (2013-2016).

 

 

13.2. Août :

 

13.2.1. Rencontre à AfriNIC.

 

13.2.2. Élaboration d’une présentation et d’une feuille de route.

 

13.2.3. Poursuite des consultations avec la communauté sur les besoins et avantages.

 

13.2.4. Intégration des recommandations des forums sur la gouvernance d’Internet (FGI) régionaux.

 

13.2.5. Consultation avec l’ICANN pour assurer l’alignement.

 

 

13.3. Septembre :

 

13.3.1. Publication d’une présentation pour des commentaires d’ordre général.

 

13.3.2. Examen de la présentation.

 

13.3.3. Préparation d’une présentation sommaire (30 minutes) en vue de la réunion de l’ICANN à Toronto.

 

13.4. Octobre :

 

13.4.1. Présentation à la réunion de l’ICANN à Toronto (PDG, conseil d’administration, communauté africaine).

 

13.4.2. Début de l’élaboration du projet de rapport.

 

 


 

14. Gouvernance

14.1. Le groupe de travail a un président, un vice-président et un porte-parole qui gèrent le processus d’élaboration de la stratégie

14.2. Il existe une communauté africaine plus étendue au sein de l’ICANN, qui est constituée des principales parties prenantes et des coresponsables de la stratégie

 

 


 

 

15. Communication

 

15.1. Liste de diffusion pour les membres du groupe de travail

 

15.2. Liste de diffusion pour l’ensemble de la communauté

 

15.3. Site Web publique pour communiquer avec l’ensemble de la communauté

 

 

 

 

 

(Page 7 sur 15)